La fin des échanges de données personnelles entre l’Europe et les États-Unis?


 

Un récent arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne met des bâtons dans les roues en matière de transfert de données à caractère personnel de l’Europe vers les États-Unis. Une décision qui pourrait avoir des implications majeures pour la publicité en ligne. C’est pourquoi la DMA a publié un livre blanc pour tenter d’y voir plus clair et de proposer des solutions.

Ces dernières années, la publicité en ligne n’a pas bonne presse. Son efficacité est mise en doute (à tort) et les responsables politiques multiplient les interventions dans ce domaine. Résultat ? L’incertitude et l’ambiguïté règnent concernant la manière de concilier efficacité et respect de la législation.

Cela fait maintenant plus de deux ans que le RGPD est en vigueur, mais la publicité en ligne n’est pas hors de danger pour autant. De nouvelles menaces la guettent, avec notamment un arrêt de la Cour de justice européenne qui pose des exigences plus strictes concernant le transfert de données à caractère personnel entre l’Europe et les États-Unis. Cette décision constitue une menace potentielle pour l’écosystème de la publicité en ligne, étant donné que la grande majorité des outils technologiques sont basés outre-Atlantique.

En tant qu’organisation sectorielle, la DMA a pour mission de fournir des éclaircissements et des solutions quand de tels problèmes surviennent. Elle a donc rédigé un livre blanc qui aborde non seulement les problèmes posés par cet arrêt de la Cour de justice européenne, mais propose en outre cinq pistes aux entreprises pour faire face à cette situation.

Nous espérons qu’il vous sera utile. La DMA continuera à suivre la situation de très près.

Philippe Degueldre
Plus d’info chez
Philippe Degueldre
Président DMA